BIO

Tactus est né à l’initiative de Clément Piezanowski, début 2016. Après une collaboration fructueuse avec Delphine Deau sur quelques concerts (un hommage à Wes Montgomery à l’Atelier de Philippe Jolly, plusieurs représentations Jazz au 38 riv’ à Paris), Clément Piezanowski lui propose de jouer les compositions qu’il a écrites. Il s’agit de pièces composées lors de son séjour de 4 ans à New York, influencées par les rencontres de musiciens sur place, avec comme principe fondateur le travail de la polyrythmie et des métriques impaires, s’inscrivant dans la continuité de l’histoire contemporaine du Jazz.

L’alchimie fonctionne bien entre les deux musiciens, notamment grâce à la complementarité de leurs styles et après plusieurs essais, la section rythmique se précise autour de Patricio Lisboa à la contrebasse et Pierre Demange à la batterie. Des concerts (à l’Age d’or, à l’Atelier de Philippe Jolly, à l’Entrepôt entre autres) leur permettent de s’approprier le répertoire, et d’asseoir leur son de groupe.

Au fur et à mesure, de nouvelles compositions se rajoutent. Bien que complexes (superpositions de rythmes, modulation de tempos, polyharmonies), les compositions de Tactus sont servies par des mélodies simples, à la recherche d’une accessibilité universelle. Tactus développe aussi l’improvisation collective spontanée, et la création textures sonores organiques…Depuis septembre 2017, Seong Jae Cha remplace Pierre Demange à la batterie. Au début 2018, Benoit Meynier (Saxophone tenor) rejoint le groupe qui devient un quintet. En mai 2018, Tactus commence l’enregistrement d’un album,“Contours”, qui sortira en 2019.

ACTU

ALBUM

« Le jazz est vif, douloureux, doux, tendre, lent ; il apaise, il bouleverse, c’est de la musique et ce qu’il rythme est vrai, c’est le pouls de la vie. »